Le temps dans l'investigation pénale

Claire Etrillard

Georges Fournier

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/01/2005
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
25,88 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Cet ouvrage souligne le rôle ambivalent que le temps joue au cours de l'investigation pénale, c'est-à-dire au cours de la recherche effectuée par les agents institutionnels pour établir la réalité d'une infraction et pour en déterminer l'auteur. De prime abord, le temps conditionne l'efficacité de l'investigation pénale. L'existence même de l'investigation pénale implique que soient pris en considération par les agents institutionnels, non seulement le temps écoulé à cause de la prescriptibilité des infractions, mais aussi le temps à venir, car celui-ci les amène à opérer des choix, voire à renoncer dans maintes hypothèses à effectuer des investigations (simple inscription sur le registre de main courante, absence d'instruction préparatoire...).
La progression de l'investigation pénale dépend également du temps. Les actes d'investigation doivent être établis suffisamment rapidement, mais ils doivent aussi être maintenus dans le temps en cas de critique de la part des parties. Leur annulation doit demeurer exceptionnelle. D'un autre point de vues le temps apparaît comme l'instrument privilégié de la protection des droits de l'individu. Il protège les libertés individuelles en ce qu'il modère les mesures privatives de liberté (durée de la garde à vue, de la détention, provisoire...) et les mesures attentatoires à la vie privée (moment des perquisitions, durée des interceptions des correspondances émises par la voie des télécommunications...) qui sont prises au cours de l'investigation pénale.
Le temps sert également les droits de la défense. Le droit d'être informé "dans le plus court délai" et le droit à disposer "du temps nécessaire à la préparation de sa défense", prévus notamment par l'article 6 de la Convention européenne de sauvegarde des droits de l'homme, sont en effet garantis au cours de l'investigation pénale. La prise en compte quotidienne du temps qui s'écoule par les agents d'investigation, de même que le choix politique délicat des multiples délais de procédure qui rythment la marche de l'investigation, témoignent de la difficulté à trouver un équilibre satisfaisant entre des finalités diverses et souvent contraires.
  • LE TEMPS, CONDITION DE L'EFFICACITE DE L'INVESTIGATION PENALE
    • Le temps, condition de l'existence de l'investigation pénale
    • Le temps, condition de la progression de l'investigation pénale
  • LE TEMPS, INSTRUMENT DE SAUVEGARDE DES DROITS DE L'INDIVIDU
    • Le temps, instrument de protection des libertés individuelles
    • Le temps, instrument de garantie des droits de la défense
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 392
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Claire Etrillard

Claire ETRILLARD, docteur en droit privé et sciences criminelles, ancien attaché temporaire d'enseignement et de recherche à la Faculté de droit de Rennes, est l'auteur de plusieurs articles publiés dans des revues spécialisées concernant le droit pénal et la procédure pénale.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Claire Etrillard - Le temps dans l'investigation pénale.
Le temps dans l'investigation pénale
25,88 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter