Le Politique, Ferdinand le Catholique

Baltasar Gracian

Stéphan Vaquero

(Traducteur)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Presses Universitaires de France

  • Paru le : 17/09/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
12,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Le Politique n'est pas l'exemple parfait d'un type politique, mais bien plutôt l'illustration politique de ce que signifie « raison d'État » de soi-même, c'est-à-dire d'un modèle individuel de conduite. Par là, Le Politique est « moins un traité politique de l'art de gouverner qu'un traité du gouvernement de soi qui fait de Ferdinand le Catholique le plus parfait et le plus grand des rois ». Autrement dit, s'il n'y a pas de différence de nature entre les qualités héroïques et politiques, mais seulement « une nuance qui découle de leur sphère d'application », c'est précisément parce que le champ politique d'application n'est jamais que la partie d'un tout que l'on peut nommer éthique. On comprend dès lors pourquoi le sujet politique ne peut qu'être une fiction, « un méta-Sujet épuré de ses subjectivités » : l'idée d'une « raison d'État » de soi-même est l'expression de cette « pensée individualiste » pour laquelle « chacun est comme un État, indépendant, enfermé en soi-même et concurrent des autres ».
Gracián effectue ainsi un renversement de la relation du politique à l'éthique, par un déplacement de la verticalité traditionnelle du rapport du prince à ses sujets vers l'horizontalité des relations interindividuelles.
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Baltasar Gracian

Le Politique n'est pas l'exemple parfait d'un type politique, mais bien plutôt l'illustration politique de ce que signifie « raison d'État » de soi-même, c'est-à-dire d'un modèle individuel de conduite. Par là, Le Politique est « moins un traité politique de l'art de gouverner qu'un traité du gouvernement de soi qui fait de Ferdinand le Catholique le plus parfait et le plus grand des rois ». Autrement dit, s'il n'y a pas de différence de nature entre les qualités héroïques et politiques, mais seulement « une nuance qui découle de leur sphère d'application », c'est précisément parce que le champ politique d'application n'est jamais que la partie d'un tout que l'on peut nommer éthique. On comprend dès lors pourquoi le sujet politique ne peut qu'être une fiction, « un méta-Sujet épuré de ses subjectivités » : l'idée d'une « raison d'État » de soi-même est l'expression de cette « pensée individualiste » pour laquelle « chacun est comme un État, indépendant, enfermé en soi-même et concurrent des autres ».
Gracián effectue ainsi un renversement de la relation du politique à l'éthique, par un déplacement de la verticalité traditionnelle du rapport du prince à ses sujets vers l'horizontalité des relations interindividuelles.  

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Le Politique, Ferdinand le Catholique est également présent dans les rayons

Baltasar Gracian - Le Politique, Ferdinand le Catholique.
Le Politique, Ferdinand le Catholique
12,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter