Le corps collectionneur

Louis Caron, Denise Desautels, Christiane Frenette, André Gervais, Charles Guibert

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Les Heures bleues

  • Paru le : 12/02/2013
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
12,99 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 12,99 €
    • PDF 12,99 €
Votre note
Cet ouvrage présente à la fois des images d'un artiste reconnu, Michel Lagacé, et des textes d'une douzaine d'écrivains qui ont décidé d'écrire sur ce thème du corps collectionneur développé par l'artiste dans une série de 24 dessins. Chaque auteur choisit l'angle de traitement, la forme littéraire, le ton qu'il veut donner à son texte, que ce soit une nouvelle ou un poème, qu'il aborde le corps ou le collectionneur...
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages : 114
    • Taille : 3 584 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
Auteur de huit romans à caractère historique, scénariste à l'occasion et poète en privé, Louis Caron poursuit depuis plus de vingt-cinq ans une démarche d'écriture marquée par la tendresse et la recherche de la vérité. Son roman le plus connu, Le Canard de bois, a été adapté à la télévision sous le titre Les Fils de la liberté. En 2002, il aborde le roman contemporain avec Il n'y a plus d'Amérique. Depuis 1975, Denise Desautels a publié un récit Ce fauve, le bonheur (Hexagone, 1998), cinq dramatiques radiophoniques et plus de trente recueils de poèmes et livres d'artistes, tant au Québec qu'à l'étranger, qui lui ont valu de nombreux prix littéraires parmi lesquels le prix de la Fondation Les Forges pour Leçons de Venise (Le Noroît, 1991), les prix du Gouverneur général du Canada et des Terrasses Saint-Sulpice de la revue Estuaire pour Le Saut de l'ange (Le Noroît et l'Arbre à paroles), et le prix de la Société des écrivains canadiens pour Tombeau de Lou (Le Noroît, 2000).
Elle a reçu, en mars 1999, la médaille «?Échelon vermeil?», la plus haute distinction accordée par la ville de Paris. En 2002, les Éditions Québec Amérique publient son plus récent ouvrage Pendant la mort. Elle est membre de l'Académie des lettres du Québec. Née à Québec, Christiane Frenette vit à Lévis où elle enseigne la littérature au niveau collégial. Poète, elle a publié depuis 1986 plusieurs ouvrages dont Indigo nuit (Prix Octave-Crémazie), Cérémonie mémoire et Les Fatigues du dimanche.
En 1997, elle fait paraître un premier roman, La Terre ferme, aux Éditions du Boréal, qui lui a valu le prix du Gouverneur général du Canada. Chez le même éditeur, elle a publié La Nuit entière, en 2000, et son troisième roman, Celle qui marche sur du verre, paraît cet automne. Né à Montréal en 1947. Depuis 1974, il a publié des recueils de poèmes et des essais (sur la poésie et sur l'art), et a préparé plusieurs numéros de revues (tant en création qu'en analyse et en théorie) et assuré la direction de plusieurs ouvrages collectifs.
Depuis 1984, il enseigne la littérature à l'Université du Québec à Rimouski?; depuis 1999, il codirige la revue Tangence. Charles Guilbert détient une maîtrise en études littéraires de l'Université du Québec à Montréal. Artiste multidisciplinaire, il écrit des textes, réalise des vidéos, fait des expositions et compose des chansons. Il a notamment publié Les inquiets aux Herbes rouges en 1993. Ses vidéos, souvent réalisés en collaboration avec Serge Murphy et Michel Grou, ont été présentés dans des musées et des festivals internationaux ainsi que sur des chaînes de télévision.
Les personnes, installation multidisciplinaire qu'il a créée en 1997 avec Nathalie Caron, a été présenté au Musée d'art contemporain de Montréal, puis à Tokyo, Rotterdam, Bruxelles et au Luxembourg. Bibliographe et historien de la littérature québécoise, Réginald Hamel a publié des études sur Gaëtane de Montreuil, Charles Gill, Alexandre Dumas... Il est aussi auteur ou coauteur de plusieurs ouvrages de référence dont le Dictionnaire pratique des auteurs québécois, le Dictionnaire de auteurs de langue française en Amérique du Nord et récemment le Dictionnaire des poètes d'ici. Micheline La France est née à Montréal.
Depuis son recueil de poésie Le Soleil des hommes, en 1980, elle a publié quatre romans Bleue, Le Talent d'Achille, Le Visage d'Antoine Rivière et Le Don d'Auguste, deux recueils de nouvelles Le Fils d'Ariane et Vol de vie. Elle a collaboré, à plusieurs revues littéraires au Québec et en Europe. Elle a participé à divers ouvrages collectifs dont Montréal des écrivains, Nouvelles d'Amérique et Nouvelles de Montréal, qu'elle a dirigé et préfacé en 1992.
Ses ouvrages sont étudiés et commentés tant au Québec et au Canada, qu'en France, en Italie et en Allemagne. Marc Lesage est professeur de sociologie à l'Université York, à Toronto. Il a déjà publié Microcité, enquête, (Fides, 1997), L'Exil de Sullivan, roman (Quinze, 1991), Les Vagabonds du rêve, (Boréal, 1986, réédition 1992) et co-dirigé avec Francine Tardif, Trente ans de Révolution tranquille (Bellarmin, 1989). Annie Molin Vasseur est née en France.
Actrice au Living Theater de New York pendant plusieurs années, elle immigre au Canada en 1981. Elle a publié deux romans à L'Hexagone Zéro un et Ciao les violons, ainsi que plusieurs livres de poésie dont Passion puissance 2 aux éditions du Noroît et L'Été, parfois chez Bonfort. Ses textes ont paru dans des revues au Québec et à l'étranger. À la suite de son implication en arts visuels, elle co-fonde la revue Etc Montréal dont elle est une collaboratrice.
Elle est membre du comité de rédaction de la revue Arcade. Elle participe à de nombreuses rencontres : colloques, symposiums et lectures de poésie. Jean Royer a cofondé en 1976 la revue Estuaire, qui reste un carrefour de la poésie québécoise. Il a dirigé les pages culturelles du journal Le Devoir, à Montréal, où il a été critique littéraire de 1977 à 1991. Il a ensuite dirigé les Éditions de l'Hexagone jusqu'en 1998.
Historien de la littérature, il a publié plusieurs anthologies, dont Le Québec en poésie, chez Gallimard. Poète, il a fait paraître une douzaine de recueils de poésie depuis 1966, dont Jours d'atelier, Le Chemin brûlé, Depuis l'amour, Le Lien de la terre et, plus récemment, Le Visage des mots. L'ensemble de sa poésie lui a valu le prix Claude-Sernet en France et le prix Alain-Grandbois au Québec. Il a été reçu membre de l'Ordre des francophones d'Amérique en 1998.
Jean Royer est président de l'Académie des lettres du Québec et de la Rencontre québécoise internationale des écrivains. Boulimique de l'écriture, Gilles Tibo est l'un des plus importants auteurs de littérature jeunesse du Canada. Il a déjà publié plus d'une centaine de livres à titre d'auteur ou d'illustrateur. Il a mérité le prix du Gouverneur du Canada et le prix Christie à deux reprises. Ses livres, traduits en plusieurs langues, lui ont valu de nombreux prix sur la scène internationale dont le plus célèbre est le prix Hibou (Japon) ainsi qu'une mise en nomination pour le prix Hans-Christian-Andersen.
Le Collectionneur s'inscrit dans la continuité de ses deux premiers romans pour adultes, soit Le Mangeur de pierres et Les Parfums d'Élisabeth publiés chez Québec Amérique. Née Française en 1947, Québécoise d'adoption depuis 1976, écrivaine, essayiste, traductrice, directrice littéraire, animatrice d'ateliers d'écriture, enseignante et autres professions discutables, elle écrit surtout de la science-fiction mais sévit aussi en poésie et ailleurs.
Ses plus récents ouvrages publiés sont les cinq volumes de la série Tyranaël, (Àlire, 1996-1997, Grand Prix de la Science-fiction québécoise 1997), les rééditions des romans Le Silence de la Cité et Chroniques du pays des mères (Àlire, 1998 et 1999) et le recueil de poésie Le Lever du récit (Herbes rouges, 1999). Entre autres prix, elle a reçu, en 1998, le prix Femme et littérature du Conseil québécois du Statut de la femme. Originaire du Bas-Saint-Laurent, Michel Lagacé se consacre à la peinture depuis plus de vingt-cinq ans.
Il a présenté plusieurs expositions au Québec et à l'étranger dont, entre autres, des expositions à la Galerie Graff, au Musée d'art contemporain de Montréal, au Musée du Québec, au Musée régional de Rimouski, au Centre Culturel canadien, à la Délégation du Québec à Paris et deux expositions individuelles à la Galerie Schoneck, à Bâle. Ses ouvres font partie de plusieurs collections publiques et plusieurs d'entre elles sont reproduites et répertoriées dans l'ouvrage Des signes en mémoire (collection «?Images?», Les 400 coups, 1997).

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Le corps collectionneur est également présent dans les rayons

Louis Caron et Denise Desautels - Le corps collectionneur.
Le corps collectionneur
12,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter