La Violence politique au Congo-Brazzaville - Devoir de mémoire contre l'impunité

Jean-Claude Mayima-Mbemba

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/03/2008
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
18,00 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Le 25 octobre 1997 dans le même palais des congrès qui abrita jadis la conférence nationale quoi offrit au Congo ses premières élections démocratiques, celui que l'on appelle désormais le Gérénal-Président s'autoproclama chef de l'Etat et du gouvernement congolais. Au lendemain de cette cérémonie d'auto-investiture, et alors même qie me Général-président appelait à la réconciliation nationale, la milice cobra de M.
Sassou, aidée de soldats congolais, procédait à l'extermination de plusieurs jeunes résidant dans le quartier Bacongo de Brazzaville, au seul motif de leur origine ethnique et de leur éventuel soutien antérieur à Bernard Kolélas, député-maire de Brazzaville alors en exil. Ainsi fut apportée l'ultime démonstration du paradoxe Sassou Nguesso. Aussi, à l'heure où le nouvel homme fort, filleul de la Françafrique, parle d'instaurer une démocratie au Congo, nos questions premières reviennent-elles, plus que jamais, en guise de conclusion : quelle crédibilité accorder aux promesses " démocratiques " d'un homme dont les discours sont en décalage avec les actes ? Quel sens donner aux assertions d'un homme qui affirma lors de la conférence nationale congolaise qu' " il n'est point nécessaire d'enjamber d'autres corps pour aboutir à la démocratie ", mais qui, hélas, vient de prendre activement part à l'une des guerres les plus meurtrières qu'ait connues le Congo ? A quelles réalités peuvent renvoyer des notions comme " respect des libertés fondamentales ", " respect des biens publics ", " respect de la forme républicaine de l'Etat ", lorsqu'elles émanent d'un homme dont les canons viennent de contribuer à la négation du droit de vie ? Est-il possible qu'un tel homme puisse croire aux vertus de la démocratie après avoir laissé parler sa foi en celles des canons lors de son accession-retour au pouvoir ?
    • Devoir de Mémoire contre l'impunité
    • Le climat de complot permanent 1977-1992
  • Date de parution : 01/03/2008
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Points de vue
  • ISBN : 978-2-296-19354-3
  • EAN : 9782296193543
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 240 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 240
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Jean-Claude Mayima-Mbemba

Congolais en exil, Jean-Claude Mayima-Mbemba est secrétaire général de l'organisation Africa Humais Voice International (AHVI). Il a été rapporteur de la Commission ad hoc " Assassinats " de la Conférence nationale souveraine organisée à Brazzaville, en 1991. Co-auteur avec le professeur Jean-Pierre Makouta-Mboukou du livre Les Derniers massacres du Congo-Brazzaville paru chez L'Harmattan, il est également auteur du livre Assassinats politiques au Congo-Brazzaville, tome 1, publié aux Editions ICES.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Jean-Claude Mayima-Mbemba - La Violence politique au Congo-Brazzaville - Devoir de mémoire contre l'impunité.
La Violence politique au Congo-Brazzaville. Devoir de mémoire...
18,00 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter