La thèse du complot contre l'Afrique - Pourquoi l'Afrique ne se développe pas

Fweley Diangitukwa

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/03/2010
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
22,50 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 22,50 €
    • ePub 22,50 €
Votre note
Les grandes puissances, qui tiennent les anciennes colonies en laisse comme des chiens de compagnie, freinent délibérément le développement des pays africains afin de les rendre fortement dépendants et de refuser ainsi toute concurrence. Le développement de l'Afrique est bloqué à cause de la division internationale du travail dans laquelle les pays africains sont contraints à produire et à vendre des matières premières sans valeur ajoutée.
La transformation de ces matières premières est souvent faite à l'étranger et beaucoup de pays africains sont incapables d'acheter leurs propres produits après leur transformation. Le complot contre l'Afrique consiste à affaiblir les États afin que les puissances étrangères et les firmes transnationales influencent négativement l'évolution de ce continent. Il consiste à " endormir " les Africains tout en faisant croire qu'on s'intéresse à eux afin de faciliter la soumission des hommes et l'exploitation des ressources naturelles car il est plus facile d'exploiter des femmes et des hommes qui ne sont pas fiers d'eux-mêmes.
Ce complot se manifeste concrètement dans le pillage des ressources naturelles et des produits agricoles comme le cacao, dans la manière de traiter l'information et de gérer les conflits armés (Darfour, RDC), ainsi que dans la destruction des langues nationales qui ont été supplantées par les langues coloniales. La mondialisation, telle qu'elle fonctionne, est au service de cette stratégie car elle s'emploie à favoriser l'affaiblissement des États africains.
Le G8 et certaines organisations travaillent aussi dans le même sens. C'est en refusant la reconduction des pactes coloniaux préjudiciables au développement du continent et en faisant d'autres choix qui privilégient le décollage économique de ce continent tout en luttant contre les tyrans locaux que l'Afrique parviendra à décourager les stratèges occidentaux qui entretiennent astucieusement la sujétion des Africains.
  • QU'EST-CE QUE LE DEVELOPPEMENT ?
  • LES FACTEURS EXTERNES DU SOUS-DEVELOPPEMENT
  • LES CAUSES HISTORIQUES DU SOUS-DEVELOPPEMENT
  • LES CAUSES STRUCTURELLES DU SOUS-DEVELOPPEMENT
  • LES CAUSES CONJECTURELLES DU SOUS-DEVELOPPEMENT
  • LA CORRUPTION PARALYSE LES CAISSES DE L'ETAT
  • LA THESE DU COMPLOT
  • LA SOMALIE OU LA MANIFESTATION TANGIBLE DU COMPLOT CONTRE L'AFRIQUE
  • LES DIFFERENTES PISTES POUR SORTIR L'AFRIQUE DE L'IMPASSE
  • Date de parution : 01/03/2010
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : Etudes africaines
  • ISBN : 978-2-296-24915-8
  • EAN : 9782296249158
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 318 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 318
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Fweley Diangitukwa

Fweley Diangitukwa (RD Congo) est docteur en sciences économiques et sociales, mention science politique. Il a enseigné au département de science politique de l'Université de Genève et à Schiller International University, à Leysin (Suisse). Il est l'auteur de nombreux ouvrages. Intellectuel engagé, il a pris position depuis longtemps contre la politique rétrograde de certains dirigeants africains.
Ses prises de position sincères et courageuses l'ont fait connaître dans le monde entier.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot
Fweley Diangitukwa - La thèse du complot contre l'Afrique - Pourquoi l'Afrique ne se développe pas.
La thèse du complot contre l'Afrique. Pourquoi l'Afrique...
22,50 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter