La perspective du primate - Journal dont vous êtes peut-être l'héroïne

Jean-Fabien

Note moyenne : | 1 avis
Note moyenne : 4/5 (1 notes)
  • Paul&Mike

  • Paru le : 04/12/2013
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
5,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Roman introspectif, journal initiatique d'un quadra à la dérive, ping pong entre hommes et femmes, La perspective du primate est tout cela à la fois, mais est avant tout un roman qui mènera son héros de l'Indonésie aux Etats-Unis, en passant par Aix-en-Provence et le Mexique à travers nombre d'aventures rocambolesques. Deuxième roman de Jean-Fabien à l'humour décapant, ce sont les éditeurs qui l'ont refusé qui en parlent le mieux ! « La narration et le style témoignent d'une réelle maîtrise dans lesquels percent un humour et un cynisme brillamment incisif.
» - JC Lattès
Bons plans numériques
  • Date de parution : 04/12/2013
  • Editeur : Paul&Mike
  • ISBN : 978-2-36651-033-1
  • EAN : 9782366510331
  • Format : E-Book multi-format
  • Nb. de pages : 348 pages
  • Caractéristiques du format Multi-format
    • Pages : 348
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Jean-Fabien

Normal021falsefalsefalseMicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table. MsoNormalTable {mso-style-name:"Tableau Normal"; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-parent:""; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin:0cm; mso-para-margin-bottom:.0001pt; mso-pagination:widow-orphan; font-size:10.0pt; font-family:"Times New Roman"; mso-ansi-language:#0400; mso-fareast-language:#0400; mso-bidi-language:#0400;} Après une enfance heureuse en banlieue parisienne pendant laquelle sa mère repasse consciencieusement ses sous-vêtements, Jean-Fabien se fait globalement chier pendant toute son adolescence - il essaye bien de démonter quelques jeunes filles avec une clef de 12 pour comprendre comment elles fonctionnent, mais ne réussit qu'à se faire renvoyer à de multiples reprises des différents établissements qui veulent encore bien l'accueillir. On perd sa trace dans les neiges de Barcelonnette - service militaire oblige - où il développe des capacités de survie en milieu hostile qui lui serviront pour travailler dans un groupe du CAC40.
Il finit scientifique du contingent et obtient le meilleur score de la DGA depuis 1850 à Bomber Man en réseau. A la sortie de son service militaire, Jean-Fabien se fait embaucher dans un grand groupe privé où il déploie un talent certain pour ne rien foutre tout en restant un modèle d'implication et de professionnalisme. Il se met à proposer des activités parallèles sur son lieu de travail (5 à 7 avec les secrétaires, concours de pétanque dans les couloirs), puis il découvre sa voie en tombant par hasard sur un objet rectangulaire constitué de pages blanches recouvertes de signes qu'un de ses collègues déposa sur son bureau un jour de forte inspiration.
C'est décidé : il deviendra écrivain. Il délaisse alors la machine à café et se met à écrire, impressionnant ses patrons qui ne l'avaient jamais vu autant travailler (il est d'ailleurs nommé « Employé du mois », dix mois consécutifs en 2010). Il pond deux livres (Le journal d'un écrivain sans succès, La perspective du primate), et malgré cette nouvelle passion, décide de poursuivre sa carrière d'ingénieur afin de subvenir à ses besoins et à ceux de ses nombreux animaux domestiques. Ceci dit, il raconte pas mal de bobards, si j'étais vous, j'aurais tendance à me méfier de ce qu'il peut dire. Cela étant, ce sont les femmes qui en parlent le mieux, laissons-leur donc la parole : « Fabien, c'est un peu comme le Wok du vendredi à la cantine, tu sais pas pourquoi, mais tu y reviens toujours ».
Audrey T. « Fabien, c'est un peu comme le Wok du vendredi à la cantine, toujours les mêmes ingrédients, et à la fois  toujours une bonne surprise ». Cécile de F. « Fabien, c'est un peu comme le Wok du vendredi à la cantine, ça marche à la baguette ». MAM « Je peux en ravoir un peu ? ». La blonde du 26ème

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La perspective du primate - Journal dont vous êtes peut-être l'héroïne est également présent dans les rayons

 Jean-Fabien - La perspective du primate - Journal dont vous êtes peut-être l'héroïne.
La perspective du primate. Journal dont vous êtes...
5,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter