La maison qui glissait

Jean-Pierre Andrevon

Note moyenne : | 0 avis
Note moyenne : 4/5 (2 notes)
  • Belial'

  • Paru le : 02/09/2010
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
9,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 9,99 €
    • ePub 9,99 €
Votre note
Un immense fracas le réveille. Le tonnerre ? Peut-être. Le jour pointe, la chaleur est déjà étouffante dans l'appartement minuscule occupé par Pierre au 13e étage de sa tour de banlieue. Ensommeillé, il entrouvre le rideau de la fenêtre depuis son lit. et demeure pétrifié par le panorama qui se révèle à lui. Un brouillard poisseux bouche l'horizon, c'est à peine s'il distingue la silhouette de la tour des Tilleuls à quelques dizaines de mètres de là.
Le brouillard, avec une telle canicule ?... Ainsi débute le cauchemar pour tous les résidents de cette barre HLM coupée du monde par un mur cotonneux qui semble abriter de terrifiantes créatures, une réclusion forcée qui va contraindre les habitants à s'organiser pour faire face à l'indicible et révéler la vraie nature de chacun. Car après tout, le pire n'est peut-être pas dans la brume. Et d'ailleurs, d'où vient-elle, cette brume ?
Bons plans numériques
  • Date de parution : 02/09/2010
  • Editeur : Belial'
  • Collection : Pocket Science-fiction
  • ISBN : 978-2-84344-150-9
  • EAN : 9782843441509
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 336 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 336
    • Taille : 2 918 Ko
    • Protection num. : pas de protection
Jean-Pierre Andrevon

Biographie de Jean-Pierre Andrevon

Né à Grenoble, Jean-Pierre Andrevon a été professeur de dessin puis, très vite, auteur professionnel. Écologiste de longue date, contestataire, satiriste, Andrevon doit aussi son image « révolutionnaire » à un hasard : avoir fait ses débuts, dans la revue Fiction, en mai 68, une date-symbole qu'il n'a cependant jamais reniée. Véritable homme-orchestre de la science-fiction française dans les années 70, critique et anthologiste, Andrevon a écrit quelques-uns des rares chefs d'ouvre de cette période, dont Le Désert du monde ou Gandahar, un univers qu'il a repris et adapté pour les adolescents dans Les Rebelles de Gandahar et L'Exilé de Gandahar.
Grand Prix de la Science-Fiction Française en 1990, pour Sukran, on lui doit des dizaines de nouvelles et de romans. Ces dernières années, il a fait des incursions remarquées dans le roman noir et le thriller fantastique, sans pour autant négliger la science-fiction à laquelle il voue un attachement toujours réaffirmé. Comme le notait le cinéaste René Laloux dans sa préface chaleureuse à Gandahar, Andrevon est parfois capable de nous offrir « une fantaisie de son imaginaire prolifique et apaisé ».
Parfois aussi, la colère resurgit comme dans Les gros seins de la petite juive, un récit semi-autobiographique sur l'antisémitisme ordinaire qu'il a croisé, enfant, sans le comprendre à l'époque. Révolté chronique et rêveur talentueux, Andrevon est indispensable à tous ceux qui aiment la littérature vivante, enfants ou « grandes personnes », puisqu'il écrit aussi bien pour la jeunesse que pour les adultes.
Mais, parce qu'il sait être sérieux dans sa passion, Andrevon est aussi un essayiste des plus compétents. Ainsi, dans Guerre des Mondes ! (Moutons électriques), il explore le mythe de l'invasion martienne dans la littérature et le cinéma. Son dernier ouvrage, Les Guerriers de la nuit (Flammarion, 2011), renoue avec sa veine polar, sur les traces du roman noir américain.
Jean-Pierre Andrevon - La maison qui glissait.
La maison qui glissait
9,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter