LA GUERRE DES GRANDS LACS. - Alliances mouvantes et conflits extraterritoriaux en Afrique centrale

Filip Reyntjens

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/1999
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La victoire dans la guerre qui, en 1996-1997, a porté Laurent-Désiré Kabila au pouvoir au Congo-Kinshasa, a été la conséquence de deux facteurs : d'une part, la grande faiblesse de l'armée zaïroise, déliquescente à l'image de l'Etat ; d'autre part, la mise en œuvre d'une formidable coalition régionale. Alors que les prémisses de l'instabilité étaient présentes depuis longtemps, la guerre menée sous les auspices du Rwanda et de l'Ouganda d'abord, et de l'Angola ensuite a eu des effets géopolitiques majeurs.
La région des grands lacs d'Afrique centrale se trouve aujourd'hui au cœur d'une vaste recomposition aux retombées continentales. L'avènement de Kabila n'a pas résolu les deux grands problèmes qui avaient engendré la "rébellion des Banyamulenge" : la sécurité des voisins orientaux de la RDC et le statut des populations rwandophones. Lorsqu'une nouvelle guerre éclate en août 1998, la fragilité des alliances de convenance s'exprime immédiatement.
Les coalitions se mettent à glisser et l'allié d'hier est l'adversaire d'aujourd'hui. Débute alors ce que Susan Rice a appelé la "première guerre mondiale africaine", qui implique, directement ou indirectement, une dizaine de pays. Les phénomènes observés pendant ces deux guerres successives - désétatisation, déterritorialisation, criminalisation, désengagement de la communauté internationale - traduisent la disparition de l'ordre postcolonial en Afrique.
Pour les acteurs locaux, régionaux et internationaux, opérant dans un contexte de mondialisation, le bénéfice rapide réalisé dans des enclaves est bien plus important que des questions de souveraineté formelle. La bipolarisation ethnique, l'ampleur des crimes contre l'humanité, la faiblesse de l'Etat congolais et l'instabilité de la plupart de ses voisins augurent mal d'une solution pacifique durable dans la région des grands lacs et plus généralement en Afrique centrale.
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 256
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Filip Reyntjens

Filip Reyntjens est professeur aux Universités d'Anvers et de Bruxelles et président du Centre d'étude de la région des grands lacs d'Afrique.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

LA GUERRE DES GRANDS LACS. - Alliances mouvantes et conflits extraterritoriaux en Afrique centrale est également présent dans les rayons

Filip Reyntjens - LA GUERRE DES GRANDS LACS. - Alliances mouvantes et conflits extraterritoriaux en Afrique centrale.
LA GUERRE DES GRANDS LACS.. Alliances mouvantes et...
16,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter