La gratuité de l'enseignement secondaire - L'application des premières mesures démocratiques dans l'enseignement secondaire 1918-1939

Philippe Hugot

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/10/2005
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
20,25 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
La gratuité de l'enseignement secondaire apparaît comme un moment important de l'évolution du système éducatif secondaire. Jusqu'en 1918, l'institution scolaire reproduit la division de la société et juxtapose deux écoles : l'école des notables et l'école du peuple. A la veille de la seconde guerre mondiale, l'école des notables et l'école du peuple subsistent toujours, mais les piliers de l'enseignement actuel sont mis en place.
Au moyen d'une analyse minutieuse du fonctionnement de l'enseignement secondaire entre les deux guerres, le lecteur découvre les difficultés matérielles des établissements, le coût de la scolarité, les efforts de l'administration pour rationaliser une carte scolaire marquée par un nombre relativement élevé d'établissements de très petite taille. La réunion d'établissements différents pour constituer un établissement composite, offrant parallèlement plusieurs filières, par la procédure de l'annexion ou, plus tard, de l'amalgame, apparaît alors comme une solution logique.
Elle est soutenue en outre par la thématique de l'Ecole unique qui conduit en 1925 à l'unification du concours des bourses, puis à une progression spectaculaire du nombre de bourses, préface à la gratuité. A partir de 1930, avec les premières mesures concernant la gratuité de l'externat simple des lycées et collèges, la croissance des effectifs de l'enseignement secondaire, expliquée tantôt par la gratuité, tantôt par la reprise de la natalité, reçoit ici une interprétation plus fine.
L'application de ces mesures démocratiques devait attirer vers l'enseignement secondaire un public nouveau, une élite qui jusque-là restait dans l'enseignement primaire. Cet ouvrage comble une lacune de l'historiographie du système scolaire français concernant la période de l'entre-deux-guerres.
    • La recherche et ses problèmes
    • Un système établi : la réforme de 1902
    • Une guerre et ses conséquences
    • Une académie nouvelle
    • Une restructuration nécessaire
    • Vers le projet d'Ecole unique
    • Deux classes sociales, deux principes éducatifs
    • La promotion sociale par les bourses nationales
    • Les aspirants aux bourses
    • Un choix, des raison
    • Une offre de places importante
    • Une parcelle de gratuité
    • Les lois de finances
    • L'accroissement des effectifs
    • Des mesures de protection
    • Maîtrise de la gratuité et projets
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 306
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Philippe Hugot

Philippe Hugot, docteur en Histoire contemporaine de l'Université Lille 3 Charles de Gaulle, a exercé différentes fonctions au sein de l'Education nationale.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

La gratuité de l'enseignement secondaire - L'application des premières mesures démocratiques dans l'enseignement secondaire 1918-1939 est également présent dans les rayons

Philippe Hugot - La gratuité de l'enseignement secondaire - L'application des premières mesures démocratiques dans l'enseignement secondaire 1918-1939.
La gratuité de l'enseignement secondaire. L'application des premières...
20,25 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter