L'élu(e) face au numérique - De la puissance publique à la puissance citoyenne, un défi majeur des territoires

Pascale Luciani-Boyer

Gilles Babinet

(Préfacier)

,

Benoît Thieulin

(Préfacier)

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Berger-Levrault

  • Paru le : 14/01/2015
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
6,99 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Alors que le numérique irrigue tous nos usages et nos pratiques, l'attention reste focalisée sur le risque de fracture numérique de notre société susceptible de toucher les populations dites « éloignées ». Mais une autre fracture persiste : la grande majorité des élus et des décideurs politiques n'ont pas suffisamment appréhendé les nouvelles attentes des citoyens, l'émergence des politiques d'open data et le renouvellement des modèles économiques. « Un pour tous, tous pour un et tous pour tous ! » Pascale Luciani-Boyer nous invite à voyager à travers les trois âges de l'évolution numérique de notre société.
Avec l'avènement d'Internet, nos échanges se sont intensifiés mais dans une logique hiérarchique et descendante, dite « un pour tous ». Cet âge des NTIC a laissé place à celui des TIC qui, perdant leur attribut de « nouvelles », se sont démocratisées et ont permis au plus grand nombre de s'exprimer, dans un mouvement cette fois ascendant, dit « tous pour un ». Le dernier stade de l'évolution est celui de l'âge du numérique, du « tous pour tous », dans lequel le secteur public n'est souvent plus qu'un intermédiaire, une plate-forme d'échanges facilitatrice entre ces flux ascendants et descendants partant des citoyens pour rejoindre les citoyens. L'auteur propose ainsi une nouvelle vision du numérique au cour de la cité afin qu'il devienne un enjeu transversal de l'action publique locale et innerve l'ensemble des politiques publiques (citoyenneté, éducation, environnement, handicap, tourisme, transports, etc.). Par la participation et le témoignage d'experts des secteurs public (élus, agents publics, universitaires.) et privé (entrepreneurs, membres de think tank.), cet ouvrage jette les bases d'une culture commune du numérique appliquée aux territoires.
  • Date de parution : 14/01/2015
  • Editeur : Berger-Levrault
  • ISBN : 978-2-7013-1882-0
  • EAN : 9782701318820
  • Format : ePub
  • Caractéristiques du format ePub
    • Taille : 8 100 Ko
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Pascale Luciani-Boyer

Biologiste de formation et diplômée de Sciences Po Paris, Pascale Luciani-Boyer est élue de la ville de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne). Engagée dans le secteur du numérique depuis plus de 15 ans, elle s'intéresse à la transformation de la société à l'aune des nouvelles technologies et est devenue au fil des années experte des sujets numériques liés aux usages et à leur impact sur les territoires. Membre du collège politique du Conseil national du numérique (CNNum) depuis avril 2013 et présidente d'honneur 2014-2015 du Club des élus numériques (CEN), Pascale Luciani-Boyer est aussi administrateur de La Fonderie, l'agence numérique d'Île-de-France, et présidente de la commission numérique pour l'Association des maires d'Île-de-France (AMIF). Nathalie Dreyfus est une spécialiste en droit de la propriété intellectuelle, à la fois conseil en propriété industrielle et conseil européen en marques.
Diplômée du Centre d'études internationales de la propriété intellectuelle (CEIPI), elle est reconnue en France en tant qu'expert près la cour d'appel de Paris, mais également à l'étranger en tant qu'expert auprès du Centre d'arbitrage et de médiation de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) et du National Arbitration Forum (NAF). Chargée d'enseignement au sein de l'université de Strasbourg et de l'université Lumière Lyon 2, elle donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger. Hervé Allart de Hees est secrétaire général du Conseil national handicap (CNH) et président fondateur de Sociétés du numérique.
Membre d'Oseo Excellence, président du MEDEF de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, il est engagé dans le monde associatif dans l'objectif de favoriser, sur la base du numérique, la communication universelle en faisant de celle-ci un vecteur de progrès, de croissance et d'inclusion dans notre société. Il est par ailleurs auteur d'articles traitant d'entreprenariat et de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Jean-Pierre Archambault est professeur agrégé de mathématiques et président de l'association Enseignement public et informatique (EPI). Chargé de mission au Centre national de documentation pédagogique (CNDP) et au centre régional de documentation pédagogique de Paris, il a créé le pôle de compétences logiciels libres du SCEREN et a participé au pilotage du développement des technologies de l'information et de la communication (TIC) pour l'enseignement dans l'académie de Créteil.
Il est membre du groupe de travail de l'Académie des sciences qui a préparé le rapport « L'enseignement de l'informatique en France - Il est urgent de ne plus attendre », adopté en mai 2013. Muriel Barnéoud est diplômée de l'Institut d'études politiques (IEP) de Paris et de l'École nationale des postes et télécommunications (ENSPTT), et est titulaire d'un DESS de gestion financière et de fiscalité.
Passionnée par les ruptures d'innovations et l'exploration de « territoires » inhabituels à l'entreprise, Muriel Barnéoud est administrateur du Syntec numérique. Présidente-directrice générale de Docapost, elle pilote le groupe de travail « Assurance et digital » au sein du pôle de compétitivité mondial Finance et innovation. Elle est membre de la fondation Conservatoire national des arts et métiers (CNAM Abbé-Grégoire) ainsi que de la chambre de commerce et d'industrie (CCI) du Val-de-Marne. Georges-Louis Baron est professeur de sciences de l'éducation à l'université Paris Descartes, où il a dirigé le laboratoire EDA de 2009 à 2013. Ses recherches portent principalement sur la prise en compte des technologies par les différents acteurs de l'éducation (notamment les enseignants). Christophe Batier est chargé de cours de licence et master à l'université Lyon 1, autour des réseaux sociaux et de leurs usages pour l'enseignement ou l'insertion dans la vie professionnelle.
Il a ouvert un Massive Open Online Course (MOOC) pour apprendre à faire des MOOC E-learn. Ingénieur de formation, il est directeur technique du service iCAP de l'université Lyon 1, coordonne les innovations pour l'enseignement et anime une équipe autour des axes suivants : développement d'une plate-forme d'enseignement, développement d'évaluation des enseignements et de contenus pédagogiques. Gilles Berhault est président de l'Association communication et information pour le développement durable (ACIDD), président du Comité 21 et du Comité d'orientation du Club France Développement durable, vice-président de European Partners for the Environment (Bruxelles) et membre de la plateforme nationale RSE.
Il est également conseiller Développement durable auprès du directeur scientifique de l'institut Mines-Télécom. Chroniqueur sur le climat pour BFM Business, il est l'auteur de nombreux ouvrages et directeur de publication de la revue Vraiment durable. Christophe Besson-Léaud est diplômé de ESCP Europe, business angel, entrepreneur et expert depuis plus de 15 ans du numérique et du codéveloppement.
il coproduit de nouveaux modèles de développement qui allient l'innovation, le développement économique et l'engagement sociétal. Président de l'Alliance Sens & Business (association déclarée loi 1901), anciennement Club de l'Arche, fondée en 1993 pour faciliter l'intégration de l'innovation dans la société. Avec l'Alliance et les réseaux professionnels partenaires, il met en ouvre les services nécessaires pour financer et développer une économie de confiance qui donne du sens à la société. Jean-Charles Bossard, diplômé de Sciences Po Paris et de l'ESSEC, est premier adjoint au maire de Paris depuis 1994, chargé du développement économique et de la ville numérique. Travaillant d'abord dans un grand groupe financier, où il a notamment exercé les fonctions de directeur marketing, Jean-Charles Bossard a fondé en 2002 une entreprise d'édition de logiciels. Michel Briand anime les magazines en ligne a-brest, Éco-sol-Brest et le portail Wiki-Brest. Ancien élu municipal à Brest en charge d'Internet et du multimédia, et vice-président de Brest métropole océane en charge de l'Économie sociale et solidaire et de l'Aménagement numérique du territoire, Michel Briand est notamment membre du Conseil national du numérique, directeur adjoint de la formation à Télécom Bretagne, vice-président du syndicat mixte Mégalis et cofondateur du réseau Intercoop (Interconnexion de réseaux coopératifs) qui est un espace de mutualisation sur les pratiques collaboratives, et acteur d'Anime Forum, le réseau des animateurs de projets collaboratifs. Patrice Carré est l'auteur d'une dizaine de livres et de nombreux articles scientifiques sur les relations entre la technique et la société. Historien de formation, directeur du département relations institutionnelles chez un opérateur de télécommunications, il enseigne l'histoire et la sociologie de l'innovation à l'École nationale supérieure des télécommunications et au CELSA. Fabien Cauchi est vice-président de l'Association pour le développement de l'électronique et de l'informatique dans le Sud-Ouest (ADEISO) et délégué régional du Syntec numérique.
Il participe aux projets de développement de la filière numérique et de redynamisation de l'économie et l'emploi dans notre pays. Passionné par les nouvelles technologies, la transformation des usages et la modernisation des organisations publiques et privées, Fabien Cauchi contribue au développement des activités du groupe CGI dans le secteur public, l'éducation, les utilities et les transports. Claudine Chassagne est docteur-ingénieur en informatique (École nationale supérieure d'informatique et de mathématiques appliquées de Grenoble [ENSIMAG] 1976, Institut national polytechnique de Grenoble [INPG] 1979).
Elle a assuré des fonctions de direction des systèmes d'information entre 1979 et 2007, d'abord à l'université de Grenoble, puis au conseil général de l'Isère. Elle intervient comme formatrice pour le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) et le groupe Territorial. Depuis 2011, elle exerce des missions de conseil en développement numérique pour le secteur public, notamment pour le projet de services mobiles sans contact de la ville de Grenoble. Thierry Coilhac est adjoint au directeur de l'anticipation stratégique du groupe France Télécom Orange.
Ayant fait toute sa carrière dans les nouvelles technologies au sein de grands groupes industriels, il est aujourd'hui un expert reconnu dans le domaine de l'e-éducation. Ancien rapporteur du Conseil national du numérique à l'occasion de son avis no 10 relatif au « Choix du numérique à l'école » publié en mars 2012, il est administrateur de l'Association française des industriels du numérique dans l'éducation et la formation. Philippe Derambure est prospectiviste consultant spécialiste des sujets liés à l'énergie et aux nouvelles énergies renouvelables (EnR).
Il est par ailleurs chargé de cours à l'université de Marne-la-Vallée en technologies de l'Internet. Ancien agent de la fonction publique territoriale et développeur multimédia, il est l'auteur des tout premiers jeux vidéo français des années 1980. Ludovic Dublanchet est expert e-tourisme auprès de la Chaire d'attractivité et marketing territorial de Sciences Po Aix. Ancien agent territorial de chambre de tourisme, il est par ailleurs rédacteur et cofondateur du blog etourisme.info.
Sa société, Dublanchet, organise les Rencontres nationales de l'e-tourisme institutionnel, ainsi que le Tourisme numérique et le Forum de Deauville. Conférencier, formateur, il accompagne les structures touristiques dans leur développement. Avec ses partenaires Pierre Eloy (Touristic) et François Perroy (Emotio Tourisme), il a fondé la société Agitateurs de destinations numériques, dont l'objet est d'accompagner les gestionnaires de destinations dans l'élaboration de leur stratégie numérique. Florence Durand-Tornare est fondatrice et déléguée générale de l'association Villes Internet.
Elle est associée du cabinet de conseil La Suite dans les idées, spécialisé depuis 2002 dans la conception et l'animation de processus participatifs et interactifs au sein de villes, d'associations ou d'entreprises. Elle est l'auteur du « Guide de l'élu délégué aux technologies de l'information et de la communication - L'Internet citoyen : un défi politique », publié en 2008 chez Territorial, et de « La démocratie locale à l'ère d'Internet - Guide pratique », publié en 2010 chez le même éditeur. Alain Juppé est président de la communauté urbaine de Bordeaux, maire de Bordeaux depuis 1995, doublement ministre d'État après avoir été Premier ministre et député de la République. Organisateur et promoteur des nouvelles technologies partout dans la ville de Bordeaux, il est signataire de la Green digital charter dont est extrait de ce propos : « La ville est, de tous les territoires, celui où la rencontre entre l'innovation numérique et l'usage par les citoyens s'opère le plus vite.
Encouragée et accompagnée, cette innovation crée immédiatement un nouveau bien collectif, une valeur partagée. » Alain Juppé est également décoré de la Grande Croix de l'Ordre national du Mérite (novembre 1995) et du grade de Grand officier de la Légion d'honneur (2008). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages, tels que « Je ne mangerai plus de cerises en hiver » (Plon, 2009) et « La politique telle qu'elle meurt de ne pas être » (JC Lattès, 2010). Éric Legale est directeur de rédaction de La revue du cube, magazine en ligne. Directeur général d'Issy Média, société d'économie mixte chargée de la communication et des technologies de l'information de la ville d'Issy-les- Moulineaux, Éric Legale travaille auprès du maire d'Issy-les-Moulineaux, André Santini.
Il coordonne les projets liés aux TIC et a contribué à la création du Forum mondial de la démocratie électronique, devenu le World e-Gov Forum. Il siège au Global cities dialogue, à l'Intelligent community forum, au World e-Governments organization of cities and local governments (WeGO), ainsi qu'au sein de projets européens ayant trait aux TIC. André Loechel préside le Réseau européen des villes numériques (2001) avant d'accéder à la présidence de la Fondation des territoires de demain, notamment pour ce qui concerne les « nouveaux rapports des territoires aux savoirs, la polarisation des compétences et les nouvelles technologies de la connaissance ». À l'issue de ses études à l'université de Strasbourg, puis au Collège de France et à l'École pratique des hautes études, il avait auparavant occupé différents postes académiques. Sylvie Mercier, universitaire, chargée de cours à l'université de Marne-la-Vallée, a longtemps été aux affaires publiques communales en tant que maire adjoint et a reçu la distinction de maire adjoint honoraire. Elle fut présidente de la première commission NTIC de l'Association des maires d'Île-de-France et administratrice de l'Artesi, la première agence numérique de la région Île-de-France. Jean Pouly expérimente depuis quinze ans des médiations entre les outils numériques et leurs utilisateurs.
Humanophile plutôt que technophile, il recherche les bénéfices du numérique pour une société plus durable et plus solidaire. Chief executive officer (CEO) d'Éconum, société de conseil spécialisée dans l'intégration durable et inclusive des technologies numériques, il a été directeur de la mission solidarité numérique et société de l'information pour la ville de Lyon et le Grand Lyon, puis directeur général de l'Agence mondiale de solidarité numérique. Christian Quest est vice-président d'OpenStreet- Map, après trente ans d'informatique, vingt-cinq ans de base de données, dix-sept ans d'Internet et quatre ans de cartographie. Il a successivement travaillé pour MonAppStore.com, YouBridge et Paragliding World Cup Association. Jean-Baptiste Roger est, depuis 2012, le directeur de La Fonderie, l'agence numérique de la région Île-de-France. Diplômé en histoire et titulaire d'un DEA de science politique. Il a été à l'origine de La Cantine, a participé à la mise en place de l'environnement numérique de travail des lycées franciliens, du cloud public « Marguerite », de la distribution de plus d'un million de « clés USB - bureau mobile en open source » auprès des lycéens et des apprentis de la région.
Il a reçu un Lutèce d'or pour son action en faveur du logiciel libre. Il est également administrateur de l'association Silicon Sentier et de la Fing. Sylvie Roussel-Gaucherand a, tout au long de sa carrière, dirigé des services et des projets innovants. Alors directrice de l'Innovation et de l'Administration électronique, elle réalise le premier site Internet du conseil général du Val-de-Marne puis, en 2008, conçoit et dirige un projet expérimental innovant : « L'Université des aidants ». Aujourd'hui, elle apporte son expertise à l'équipe de la Cité des métiers du Val-de-Marne pour mettre en lumière l'impact du numérique dans tous les secteurs de la vie professionnelle. Guy Schmitt est cofondateur du club des DSI en France, qui vient de fêter ses 25 ans.
Il a fait une longue carrière territoriale avant de rejoindre un cabinet de consultants sur le sujet de la transformation par le numérique. Il milite avec le club Coter-Club pour la mutation des métiers des DSI dans le monde numérique qui est le nôtre. Gilles Babinet est un entrepreneur dans le domaine du numérique avant tout. Il a créé de nombreuses sociétés dans des secteurs aussi divers que le conseil (Absolut), le bâtiment (Escalade Industrie), la musique mobile (Musiwave), la co-création (Eyeka), les outils décisionnels (CaptainDash), etc. De 2011 à 2012, Gilles Babinet a été le premier président du CNNum.
Il a également été nommé en juin 2012 « Digital Champion » et représente à ce titre la France auprès de la Commission européenne pour les enjeux numériques. Benoît Thieulin est un spécialiste du Web social. Il est observateur et acteur de la révolution digitale depuis le milieu des années 1990. Convaincu qu'Internet est à l'origine d'un changement profond de « civilisation », il s'intéresse en particulier aux phénomènes d'empowerment provoqués par la révolution numérique et aux dispositifs innovants qu'ils permettent. Rompu à la pratique du digital et de ses usages, expert reconnu des questions de démocratie participative et d'innovation ouverte, Benoît Thieulin préside le Conseil national du numérique et enseigne à Sciences-Po Paris.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

L'élu(e) face au numérique - De la puissance publique à la puissance citoyenne, un défi majeur des territoires est également présent dans les rayons

Pascale Luciani-Boyer - L'élu(e) face au numérique - De la puissance publique à la puissance citoyenne, un défi majeur des territoires.
L'élu(e) face au numérique. De la puissance publique...
6,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter