Kelsen et Hart. - La norme et la conduite

Emmanuel Picavet

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Presses Universitaires de France

  • Paru le : 01/06/2000
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
9,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Il ne s'agit pas de résumer les oeuvres, ni de les présenter dans leur ensemble; il ne s'agit pas non plus de les commenter de manière systématique; il s'agit d'en indiquer les méthodes et d'en dégager l'apport durable au niveau de la théorie pure tout en mentionnant certaines difficultés. Il s'agit aussi de mettre en évidence, en examinant quelques éléments importants de la doctrine de Kelsen, les problèmes qui ont rendu utile le réaménagement du positivisme classique chez Hart.
Les critiques adressées au positivisme juridique sont légion et le reproche d'irréalisme ou de recours excessif à l'abstraction n'est pas toujours injustifié. Mais la doctrine des auteurs étudiés rzcèle quelques éléments déterminants aujourd'hui encore et qui sont peut-être constitutifs de la théorie des normes, en particulier en ce qui concerne la description des différents ordres d'obligations qui pèsent sur les personnes.
Pour cette raison, les oeuvres commentées seront mises en relation avec les acquis ultérieurs qui confirment ou nuancent l'intérêt scientifique de leurs propositions, plutôt qu'avec leurs sources ou leurs antécédents. La parenté de leurs théories tient surtout à la recherche d'une normativité inscrite dans l'oeuvre juridique lui-même. Chez Kelsen c'est le rôle de l'hypothèse logico-transcendantale de la norme fondamentale.
Selon Hart, c'est le rôle des règles de reconnaissance qui recoupent partiellement d'autres règles secondaires : règles de changement, règles de jugement. Le normativisme kelsénien reste associé à la figure d'une superposition hiérarchique, pyramidale des normes. Chez Hart les règles primaires imposent des obligations et les règles secondaires déterminent les conditions dans lesquelles les hommes introduisent de nouvelles règles primaires.
Extraits de l'introduction et de la conclusion
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie d'Emmanuel Picavet

Il ne s'agit pas de résumer les oeuvres, ni de les présenter dans leur ensemble; il ne s'agit pas non plus de les commenter de manière systématique; il s'agit d'en indiquer les méthodes et d'en dégager l'apport durable au niveau de la théorie pure tout en mentionnant certaines difficultés. Il s'agit aussi de mettre en évidence, en examinant quelques éléments importants de la doctrine de Kelsen, les problèmes qui ont rendu utile le réaménagement du positivisme classique chez Hart.
Les critiques adressées au positivisme juridique sont légion et le reproche d'irréalisme ou de recours excessif à l'abstraction n'est pas toujours injustifié. Mais la doctrine des auteurs étudiés rzcèle quelques éléments déterminants aujourd'hui encore et qui sont peut-être constitutifs de la théorie des normes, en particulier en ce qui concerne la description des différents ordres d'obligations qui pèsent sur les personnes.
Pour cette raison, les oeuvres commentées seront mises en relation avec les acquis ultérieurs qui confirment ou nuancent l'intérêt scientifique de leurs propositions, plutôt qu'avec leurs sources ou leurs antécédents. La parenté de leurs théories tient surtout à la recherche d'une normativité inscrite dans l'oeuvre juridique lui-même. Chez Kelsen c'est le rôle de l'hypothèse logico-transcendantale de la norme fondamentale.
Selon Hart, c'est le rôle des règles de reconnaissance qui recoupent partiellement d'autres règles secondaires : règles de changement, règles de jugement. Le normativisme kelsénien reste associé à la figure d'une superposition hiérarchique, pyramidale des normes. Chez Hart les règles primaires imposent des obligations et les règles secondaires déterminent les conditions dans lesquelles les hommes introduisent de nouvelles règles primaires.
Extraits de l'introduction et de la conclusion
Emmanuel Picavet - Kelsen et Hart. - La norme et la conduite.
Kelsen et Hart.. La norme et la conduite
9,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter