Images et mirages des migrations dans les littératures et cinémas d'Afrique francophone

Françoise Naudillon, Jean Ouédraogo

Collectif

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Mémoire d'encrier

  • Paru le : 01/02/2011
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
15,99 €
E-book - ePub
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Images et mirages des migrations dans les littératures et les cinémas d'Afrique francophone évoque les thèmes de l'errance et de l'exil dans les productions littéraires et cinématographiques d'Afrique et de la diaspora. Comment se négocient les notions d'espace de soi versus espace de l'autre sur les plans culturels et professionnels? Dans ce rapport postcolonial, comment se vivent l'idéologie communautaire ou le fardeau familial des immigrants au contact de l'individualisme occidental? Quelles solutions sont proposées face aux questions de race, de citoyenneté, de légalité, d'égalité et de préférence épidermique? Au plan esthétique, quels sont les aspects de la représentation du migrant (comiques et dramatiques, esthétiques, etc.) qui sont privilégiés? Comment sont mises en scène les rencontres? Comment éviter les dérives identitaires sur fond de préjugés raciaux et culturels? Comment organiser le vivre-ensemble à l'ère de la mondialisation? Les auteurs interrogent-de Herzog à Sembène Ousmane, de Tahar Ben Jelloun à Dany Laferrière, d'Henri Lopès à Alain Gomis, de Mahmoud Zemmouri à Marie Binet- les espaces migrants, symboliques ou réels et leurs représentations.
  • Date de parution : 01/02/2011
  • Editeur : Mémoire d'encrier
  • ISBN : 978-2-89712-012-2
  • EAN : 9782897120122
  • Format : ePub
  • Nb. de pages : 218 pages
  • Caractéristiques du format ePub
    • Pages : 218
    • Taille : 1 239 Ko
    • Protection num. : Digital Watermarking
Françoise Naudillon est professeur certifiée au département d'Études françaises de l'Université Concordia et spécialiste des littératures francophones et de leur réception. Elle travaille en particulier sur le roman policier et les littératures populaires. Elle a publié de nombreux articles dans des revues internationales et parmi les publications qu'elle a dirigées, l'on peut notamment citer Bolya.
Nomade cosmopolite mais sédentaire de l'éthique (2012), Images et mirages des migrations dans les littératures et les cinémas d'Afrique francophone (2011) ainsi que L'Afrique fait son cinéma. Regards et perspectives sur le cinéma africain francophone (2006) et Bolya, nomade cosmopolite mais sédentaire de l'éthique (2012) parus chez Mémoire d'encrier. Jean Ouédraogo est professeur titulaire et chef du département des langues et littératures étrangères à State University of New York - Plattsburgh. Mehana Amrani poursuit un postdoctorat à l'Université McGill et travaille sur les discours autour des massacres du 8 mai 1945 de l'est algérien.
Il est aussi spécialiste de la poétique de la fragmentation dans l'oeuvre de Kateb Yacine. Il participe régulièrement aux colloques internationaux sur la littérature francophone et est membre de Poexil, groupe de recherche basé à Montréal. Enfin, il est l'auteur du Dictionnaire Kateb Yacine, publié aux éditions le, Manuscrit en 2007. Céline Barrère est docteur en urbanisme au Centre de Recherche sur l'Habitat-CNRS de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris.
Elle travaille sur le thème du jardin public et les problématiques de l'art et de la nature. Elle s'intéresse par ailleurs à la littérature et aux récits d'espace et à la poétique urbaine. Elle a publié plusieurs articles et chapitres de livres. Elle est l'auteure du livre Failles, zones et terrains vagues : la ville insituable, publié aux éditions Archibooks en 2009. Philippe Basabose est professeur assistant au Département d'études françaises et hispaniques de la Memorial University of Newfoundland. Rescapé du génocide rwandais, il est spécialiste des littératures francophones.
Il travaille en particulier sur la littérature et la théorie de la violence, sur l'écriture tumulaire, sur les auteurs (France, Caraïbe, Afrique) en contexte colonial et sur les mouvements de décolonisation. Stéphanie Bérard est professeure assiastante à l'Université de Virginie (Charlottesville). Elle est spécialiste des littératures, des cultures et du théâtre francophone et créolophone de la Caraïbe (Guadeloupe, Martinique, Haiti), et s'intéresse aux traditions orales, à la musique, à la danse et aux rites (carnaval et vaudou).
Elle a publié plusieurs articles et est l'auteure du livre Théâtres des Antilles: Traditions et scènes comtemporaines, publié chez L'Harmattan en 2009. François-Emmanuël Boucher est professeur agrégé au Département d'études françaises du Collège Militaire Royal du Canada et doyen associé de la Division des études supérieures et de la recherche. Il s'intéresse à l'esthétique de la représentation de la guerre, à la rhétorique belliciste et à l'argumentation sur la paix autant en Europe qu'en Afrique coloniale francophone.
Coéditeur du collectif La Paix. Esthétiques d'une éthique (2007), il a écrit un livre sur la rhétorique révolutionnaire et réactionnaire au tournant du XVIIIe siècle (Les révélations humaines, 2005) de même que plus d'une dizaine d'articles sur la représentation de la guerre et sur la dimension poétique de la description de phénomènes politiques extrêmes comme le despotisme, la colonisation et la décolonisation. Monique Crouillère est l'une des fondatrices du festival Vues d'Afrique de Montréal.
lequel a fêté sa vingt-cinquième édition en 2009. Passionnée par l'image et le cadrage, elle a débuté dans le métier d'abord comme assistante à la caméra, puis comme camerawoman, avant de passer à la réalisation. Combinant parfois le travail de l'image et de la réalisation (Shakti, Les Gens du fleuve), elle s'est intéressée aux pays en développement. Elle a notamment tourné en Inde (Shakti), et en Afrique (Les Gens du fleuve, Burrock di Buyeget, Être plus ou avoir plus, Céline au Mali).
Portée par des intérêts multiples, elle a traité de sujets diversifiés tels la santé (Manger avec sa tête), l'exploitation (Les Gens du fleuve), les jeunes (La vérité sort de la bouche des enfants, L'Invincible, Céline au Mali) les femmes (Shakti, Les Dissidentes) et l'art (D'un coup de pinceau, Ferron Marcelle, La Magie des images). Actuellement, elle travaille à temps partiel dans un centre d'accueil pour immigrants. Clément Dessy est aspirant du Fonds National de la Recherche Scientifique (FNRS - Belgique).
Il poursuit une recherche doctorale sur les rapports entre les écrivains français et les peintres nabis, plus particulièrement dans les implications littéraires de ces derniers. Il est titulaire d'une licence en Langues et littératures romanes de l'Université libre de Bruxelles (2002-2006) et d'un master en histoire de l'art à l'Université catholique de Louvain (2007). Névine El Nossery est professeure assistante à l'Université du Wisconsin-Madison où elle enseigne les littératures francophone et française. Elle a notamment publié des articles sur Abdelkébir Khatibi, Assia Djebar, Malika Mokeddem et Nancy Huston.
Ses recherches actuelles portent sur les représentations du pays natal dans l'écriture migrante et la réécriture de l'histoire. Elle a traduit en arabe Nord perdu, suivi de Douze France de Nancy Huston (2005). Yolaine Parisot est Maître de conférences en littératures francophones et comparées à l'Université Rennes 2. Auteure d'une thèse consacrée au sujet littéraire haïtien, elle poursuit des recherches fondées sur une approche phénoménologique des littératures francophones et postcoloniales, autour des notions de perception, de mémoire et d'hybridité.
Elle a publié des articles sur la littérature haïtienne de même que sur l'autobiographie et la mémoire littéraire caribéennes. Elle a coordonné, avec Véronique Bonnet et Guillaume Bridet, l'ouvrage Caraïbe et océan Indien : questions d'histoire, Itinéraires. Littérature, textes, cultures, publié chez L'Harmattan en 2009. Sathya Rao est professeur assistant au Département de langues modernes et d'études culturelles de l'Université de l'Alberta.
Il est l'auteur de plus d'une vingtaine d'articles et de chapitres d'ouvrages dans le domaine de la traduction, les littératures et des cinémas francophones, du postcolonialisme et de la philosophie continentale. Il a coédité en 2006, L'Afrique fait son cinéma, aux éditions Mémoire d'encrier (Montréal). Fondées à Montréal en mars 2003 par Rodney Saint-Éloi, les éditions Mémoire d'encrier se sont fixé pour mandat de réunir des auteurs de diverses origines autour d'une seule et même exigence : l'authenticité des voix.
Mémoire d'encrier est ce lieu-carrefour où se tissent rencontres, dialogues et échanges pour que les voix soient visibles et vivantes. Mémoire d'encrier publie de la fiction : roman, récit, nouvelle; aussi de la poésie, des essais, des chroniques. Un catalogue diversifié aménage des passerelles entre cultures et imaginaires du monde. Mémoire d'encrier publie des auteurs québécois, amérindiens, antillais, maghrébins, africains.
représentant ainsi une large plate-forme où se confrontent les imaginaires dans l'apprentissage et le respect de la différence et de la diversité culturelle. Mémoire d'encrier propose de penser l'autre autrement, l'autre au pluriel, en ouvrant de multiples fenêtres sur le monde, ceci de manière décomplexée. Dans nos sociétés actuelles, rien ne manque plus que la compréhension. Un pont entre générations, visions et vécus du monde est en ouvre.
Le souhait est de rompre avec la rectitude éditoriale et la monoculture, qui dévident les êtres. Pour rassembler les continents et les humains, nous avons besoin de repousser la peur, la solitude et le repli afin d'imaginer et d'oser inventer un monde neuf. Mémoire d'encrier est cette manière de revisiter notre être le plus profond et de nous concilier avec nos parts manquantes, en regardant et en acceptant l'autre dans sa combien riche et complexe différence.

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

Images et mirages des migrations dans les littératures et cinémas d'Afrique francophone est également présent dans les rayons

Françoise Naudillon et Jean Ouédraogo - Images et mirages des migrations dans les littératures et cinémas d'Afrique francophone.
Images et mirages des migrations dans les littératures...
15,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter