Des morts, des vivants et des choses - Ethnographie d'un village de pêcheurs au nord de Madagascar

Hélène Giguère

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • L'Harmattan

  • Paru le : 01/04/2006
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
13,13 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
Cette ethnographie est issue d'un travail de terrain dans le territoire des Antankarana. Elle traite de pratiques locales de résistance liées au développement de la pêche crevettière dans la baie d'Ambaro, au nord-ouest de Madagascar. Sorcellerie, tabous et culte de possession maintiennent les formes du pouvoir ancestral sur un territoire dit sacré par les autochtones notamment en raison d'événements historiques.
L'ethnographie s'appuie sur une diversité d'approches (anthropologie des émotions, religieuse, politique et économique) afin de dépeindre dans une visée holistique la culture étudiée. Dans la communauté récente d'Ambavan'ankarana, les Antankarana et les immigrants, issus de régions et de traditions diverses, sont en quête des bénéfices engendrés par la valorisation de la pêche et l'abondance de la ressource marine.
Mais tous les résidents ne partagent pas la valeur sacrée de ce site. Cette étude révèle une gestion locale et régionale du rapport d'altérité, de la transmission du savoir ainsi que du lien dialectique entre le local et le global. Garantes de la bonne entente entre les ancêtres et les vivants, les femmes sont des actrices de premier plan dans les transformations identitaires de leur communauté. Cette ethnographie se démarque par l'intégration des relations intersubjectives entre l'observateur et l'observé, dévoilant les aléas du travail de terrain.
    • De l'espace sacré à l'espace économique : Ambavan'ankara
    • Ancestralité et pratiques rituelles
    • Sorcellerie, rivalités et émotions
    • Développement halieutique, genre et migrations
  • Date de parution : 01/04/2006
  • Editeur : L'Harmattan
  • Collection : InterCultures
  • ISBN : 2-296-14189-7
  • EAN : 9782296141896
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 156 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 156
    • Protection num. : Digital Watermarking
    • Imprimable : Autorisé
    • Copier coller : Autorisé

Biographie de Hélène Giguère

Hélène Giguère est anthropologue et cinéaste. Elle s'intéresse au pouvoir de l'expérience comme élément constitutif de l'identité et a travaillé sur des terrains diversifiés : Guatémala, Madagascar, Espagne. Elle est chercheure post-doctorante au Centre interuniversitaire d'études sur les arts, les lettres et les traditions (CELAT) de l'Université Laval à Québec. Elle est aussi docteure en anthropologie sociale diplômée de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris et de l'Université de Séville.
Elle a co-fondé en 1999 Socialimage, un groupe de recherche et de création an anthropologie visuelle.
Hélène Giguère - Des morts, des vivants et des choses - Ethnographie d'un village de pêcheurs au nord de Madagascar.
Des morts, des vivants et des choses....
13,13 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter