Critique de la pensée sacrificielle

Bernard Lempert

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Seuil

  • Paru le : 27/10/2010
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
12,99 €
E-book - PDF
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

  • E-book À partir de 12,99 €
    • ePub 12,99 €
Votre note
Réfléchir sur la barbarie des temps modernes et la comparer à la barbarie des temps anciens, en tant que l'une et l'autre ont à voir avec le sacré, telle est l'ambition première de cet ouvrage. Il s'agit de saisir l'implication des processus sacrificiels dans les violences politiques (et domestiques) majeures de notre temps. L'auteur met en parallèle les modalités des grands crimes politiques contemporains et la spécificité religieuse du sacrifice.
Au mépris des interdits anthropologiques, il entend mettre en rapport la violence déchaînée et intrinsèquement destructrice des massacres de notre histoire avec cette autre violence - contrôlée, canalisée, domestiquée, ritualisée - qui préside, au sein du religieux, aux cérémonies sacrificielles. Pour élaborer une critique de la pensée sacrificielle, il ne suffit pas d'analyser des rites qui comportent la destruction d'un être vivant, encore faut-il que cette analyse participe, d'une manière ou d'une autre, au démantèlement du processus.
La meilleure façon de comprendre ce qu'est une cérémonie de sang, c'est de chercher à l'interrompre. Il ne s'agit pas pour autant d'une attitude de moderniste sans mémoire. L'interruption de la destruction est au cour de l'histoire des rituels. Les procédés de substitution symbolique - remplacer un être humain, adulte ou enfant, par un animal, puis par un végétal - montrent que la critique de la violence du sacrifice est aussi traditionnelle que le sacrifice lui-même.
  • LE SACRIFICE, UN RITE ENTRE DEUX EAUX
    • Le sacrifice comme maître du discours
    • Une imitation de la mort
    • Une illusion de consensus
    • Un discours cruel
    • La substitution symbolique et le travail de la critique
    • Quand la fête dégénère
    • Régressions barbares
    • La négation du symbolisme
  • OU L'ON RETROUVE LE BOUC EMISSAIRE
    • Mémoires de bouc
    • Les discours de la faute
    • Haro sur l'autre
    • Le souffre-douleur
  • L'ENFANT SUR LA SCENE SACRIFICIELLE
    • Luttes bibliques
    • Iphigénie et la biche
    • Permanence des sacrifices d'enfants
    • Une révolution familiale au long cours
  • RETOUR AUX ENJEUX POLITIQUES
    • Le pouvoir et le sang
    • Le sang des Kosovars.
  • Date de parution : 27/10/2010
  • Editeur : Seuil
  • Collection : La couleur des idées
  • ISBN : 978-2-02-101457-0
  • EAN : 9782021014570
  • Format : PDF
  • Nb. de pages : 238 pages
  • Caractéristiques du format PDF
    • Pages : 238
    • Taille : 707 Ko
    • Protection num. : Contenu protégé
    • Transferts max. : 6 copie(s) autorisée(s)
    • Imprimable : Non Autorisé
    • Copier coller : Non Autorisé

Biographie de Bernard Lempert

Bernard Lempert travaille d'une part comme psychothérapeute, d'autre part comme formateur en matière de protection de l'enfance. Il a notamment publié Désamour, Seuil, Paris 1994, Bizutage et Barbarie, Éditions Bartholomé, Liège 1998. Après avoir étudié la position sacrificielle occupée par des enfants victimes de maltraitance, il étend aujourd'hui sa recherche à l'ensemble du champ du sacrifice.
Bernard Lempert - .
Critique de la pensée sacrificielle
12,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter