CONSTRUIRE LA CULTURE MATERIELLE. L'homme qui pensait avec ses doigts

Jean-Pierre Warnier

Note moyenne : | 0 avis
Ce produit n'a pas encore été évalué. Soyez le premier !
  • Presses Universitaires de France

  • Paru le : 01/04/1999
  • Tous vos e-books sur notre application de lecture
  • Téléchargement immédiat
  • Aide au choix numérique
16,99 €
E-book - Multi-format
Vérifier la compatibilité avec vos supports

Decitre eBooks

Découvrez vos e-books avec notre application de lecture !

Votre note
"Pour un apprenti conducteur la voiture, objet familier, est un corps étranger, ses gestes sont gauches, son corps reste indépendant, lorsque l'apprentissage sera terminé le conducteur fera corps avec sa voiture. Il conduira sans presque penser aux automatismes gestuels qu'il a eu du mal à acquérir. Il aura réalisé ce que Paul Schilder appelle sa synthèse corporelle. Il intègre dans son corps une perception implicite du volume de la carosserie, de la dynamique de l'accélération et du freinage, de la distance à conserver par rapport aux autres véhicules.
L'objet s'est intériorisé, le sujet-conducteur s'est transformé. Il participe d'une nouvelle culture matérielle. Il existe de par le monde une grande diversité de cultures matérielles depuis celle du pilote de ligne jusqu'à celle du paysan nigérian qui manie sa houe, en passant par la ménagère qui repasse son linge. Dans la lignée des travaux de Schilder, Mauss, Leroi-Gourhan ou Merleau-Ponty hier ou de Pierre Parlebas aujourd'hui sur le sport, la thèse de l'auteur est que l'action motrice du corps permet une "mise en objet" des sujets, hommes et femmes, en fonction de leurs différentes cultures matérielles.
L'objet n'est plus seulement un signe extérieur, il est une partie incorporée de l'action en société. Il révèle la partie la plus opaque du sujet, celle où la verbalisation ne suffit plus, celle où seul le corps peut exprimer ce que la matérialité veut dire. Ce livre anthropologique intéressera tous ceux qui prennent au sérieux la place de la matérialité dans la vie sociale, comme un ensemble de techniques de construction du soi qui diffèrent de sujet à sujet et de société à société." Texte de couverture
  • Caractéristiques du format Mobipocket
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format ePub
    • Protection num. : pas de protection
  • Caractéristiques du format Streaming
    • Protection num. : pas de protection

Biographie de Jean-Pierre Warnier

"Pour un apprenti conducteur la voiture, objet familier, est un corps étranger, ses gestes sont gauches, son corps reste indépendant, lorsque l'apprentissage sera terminé le conducteur fera corps avec sa voiture. Il conduira sans presque penser aux automatismes gestuels qu'il a eu du mal à acquérir. Il aura réalisé ce que Paul Schilder appelle sa synthèse corporelle. Il intègre dans son corps une perception implicite du volume de la carosserie, de la dynamique de l'accélération et du freinage, de la distance à conserver par rapport aux autres véhicules.
L'objet s'est intériorisé, le sujet-conducteur s'est transformé. Il participe d'une nouvelle culture matérielle. Il existe de par le monde une grande diversité de cultures matérielles depuis celle du pilote de ligne jusqu'à celle du paysan nigérian qui manie sa houe, en passant par la ménagère qui repasse son linge. Dans la lignée des travaux de Schilder, Mauss, Leroi-Gourhan ou Merleau-Ponty hier ou de Pierre Parlebas aujourd'hui sur le sport, la thèse de l'auteur est que l'action motrice du corps permet une "mise en objet" des sujets, hommes et femmes, en fonction de leurs différentes cultures matérielles.
L'objet n'est plus seulement un signe extérieur, il est une partie incorporée de l'action en société. Il révèle la partie la plus opaque du sujet, celle où la verbalisation ne suffit plus, celle où seul le corps peut exprimer ce que la matérialité veut dire. Ce livre anthropologique intéressera tous ceux qui prennent au sérieux la place de la matérialité dans la vie sociale, comme un ensemble de techniques de construction du soi qui diffèrent de sujet à sujet et de société à société." Texte de couverture

Nos avis clients sur decitre.fr


Avis Trustpilot

CONSTRUIRE LA CULTURE MATERIELLE. L'homme qui pensait avec ses doigts est également présent dans les rayons

Jean-Pierre Warnier - .
CONSTRUIRE LA CULTURE MATERIELLE. L'homme qui pensait avec...
16,99 €
Haut de page
Decitre utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus OK

Ne partez pas tout de suite...

Inscription newsletter